Croissants de Lune de Khyrielle La Douce, Petite Faëe des Douces Nuits et de la Paix du Coeur

Croissants de Lune de Khyrielle La Douce, Petite Faëe des Douces Nuits et de la Paix du Coeur


  a   Chanson de Khyrielle


 
lle est née un joli soir de printemps.

La lune était pleine. Les étoiles brillaient doucement au travers des frondaisons, dans un ciel parme comme jamais de mémoire de fées on en avait vu.

Ce ciel était si étrange que ses parents, y voyant un présage, voulurent la nommer Violette comme la fleur discrète des Souvenirs, ou Mauve, comme la fleur aux mille vertus apaisantes.

  ans le monde des Humains, ce sont les parents qui donnent leur prénom à leur enfant, sans savoir qu’un prénom est bien plus que la somme de toutes les lettres qui le composent.
Mais, chez les Fées et les Elfes, on sait qu’un prénom est une formule magique qui détermine ce qu’est l’être qui le portera.

  lors, comme le voulaient les coutumes du monde de la Féérie, ses parents, renonçant à leur désir confièrent cette décision à Roëlstra L’Ancienne, Gardienne des Traditions et du Secret des Noms.

Elle prit avec d’infinies précautions le minuscule bébé qui souriait.

Elle leva ses bras bien au dessus de sa tête et contempla l’enfant et le ciel au travers de ses cheveux couleur de brume.

Les rayons de la Lune les nimbaient d’or et d’argent.

L’Ancienne et l’Enfant se regardèrent longuement dans les yeux.

  a forêt qui bruissait doucement de mille et un chuchotements se tut.

Un chant très doux s’éleva dans les airs.

A vrai dire, ce n’était pas vraiment un chant, plutôt une mélopée tendre et envoûtante.

Alors qu’il faisait pleine nuit, les fleurs s’ouvrirent, s’épanouirent et tournèrent leurs fragiles corolles vers le couple au centre de la clairière.

eux et celles qui étaient là sentirent leurs peines et leur tristesse s’évanouir comme s’enfuit le brouillard percé par un rayon de soleil. Le temps s’arrêta. La mélopée devenait à chaque seconde plus puissante et plus prenante.
Elle se déroulait comme les volutes du lierre pour s’enraciner dans l’âme de ceux qui étaient présents.

Ce chant était si beau et si pur qu’il en devenait une caresse pour le coeur.

Sa magie était si puissante qu’elle fut ressentie aussi dans le Monde des Mortels.

Les humains qui la perçurent dans leur sommeil ne furent plus jamais les mêmes.

Ils gardèrent dans leur âme un écho qu’ils ne comprendraient jamais, une nostalgie douce et un peu amère. Le souffle de la chanson diminua peu à peu.

  ertains, parmi les plus sensibles des Humains se réveillèrent les yeux baignés de larmes, cherchant la main de leur compagnon ou de leur compagne.

Des mères et des pères se relevèrent pour serrer leurs enfants dans leurs bras, enfin conscients de cette richesse infinie qu’est la vie, conscients aussi de sa beauté et de sa fragilité.

Ceux qui étaient seuls ne le seraient plus jamais. ans la clairière, figés, les habitants du Monde de L’invisible retenaient leur souffle.

La chanson, comme une vague de cristal, refluait lentement, les laissant désorientés et légèrement euphoriques.

De longues minutes plus tard, il ne resta plus qu’un fredonnement.

Roëlstra L’Ancienne rompit doucement la magie de cet instant qui serait à jamais gravé au plus profond d’eux.

La nouvelle née était désormais blottie dans ses bras.

  a voix  de la Gardienne était frêle, mais portée par le Chant, tous et toutes l’entendirent.

Elle nomma  l’Enfant Fée, Khyrielle La Douce.


ant que sur cette terre, il restera quelqu’un pour croire aux Fées,

Tant que sur cette terre, il y aura une main tendue pour l’Amour ou l’Amitié,

Tant que sur cette terre, il y aura une place pour la Compassion et la Bonté,


e Chant de Khyrielle La Petite Fée ne cessera jamais



  enwen, 26 Novembre 2008

Recette des Croissants de Lune de Khyrielle La Douce

  Source : Recette Personnelle

  Ingrédients :

* 100 grammes de noisettes en poudre

* 100 grammes de sucre en poudre

* 225 grammes de beurre mou

* 200 grammes de farine

* sucre en poudre et cannelle

* une pincée de sel

  Préparation :

1) Battez le beurre en pommade. Ajoutez le sucre, le sel, la farine et les noisettes en poudre. On obtient une pâte que l’on peut rouler en boule.

2) Façonner deux ou trois cylindres de pâte de 5 cm de diamètre. Mettez les à durcir au réfrigérateur.

3) Pour faire vos croissants : faites des tranches de 1/2 cm d’épaisseur dans les cylindres. Coupez chaque tranche en deux et modeler vos croissants en suivant la forme de vos pouces. Faites 3 entailles sur le dessus de chaque croissants.

4) Posez vos croissants sur la plaque du four légèrement farinée ou recouverte de papier sulfurisé.

5) Faites cuire dans un four préchauffé à 150°C ou th5 pendant 15 à 20 minutes.

6) Laissez refroidir d’abord sur la plaque, ensuite sur une grille. Saupoudrez de sucre glace et de cannelle.

7) Régalez-vous 🙂


Désolée pour la photo mais mon flash est plus que capricieux en ce moment 😦


Crayonné


Line

Je vous souhaite une jolie semaine pleine d’Amour, de douceur(s) et de gourmandise!

 Prenez bien soin de vous!

 Bisous!

 Cenwen

  N’oubliez pas de vous réabonner à la newsletter!

Publicités

2 réflexions sur “Croissants de Lune de Khyrielle La Douce, Petite Faëe des Douces Nuits et de la Paix du Coeur

  1. Commentaires Transférés De jolis croissants bien appétissants pour mon gouter…un superbe dessin ! Commentaire n° 1 posté par Chris le 26/11/2008 à 15h17 miam miam mercivoilà qui rappelle que l’heure du gouter approche!!! Commentaire n° 2 posté par zabelle le 26/11/2008 à 15h23 C’est fabuleux (litéralement !) d’avoir associé une si belle histoire avec une bonne recette pour notre délectation – merci ! Commentaire n° 3 posté par Eliza D le 26/11/2008 à 15h33 ouah une superbe histoire qui m’a fait monté les larmes aux yeux et m’a replonge un instant dans un monde feerique plein de douceur et de reves!!j’adore vraiment !!et tes gateaux qui vont avec je ne peux que les croquer car je suis sure de trouver la paix et l’amour en chacun d’euxbisous miss remets toi bien Commentaire n° 4 posté par mewmewchou le 26/11/2008 à 15h53 Ils sont super ces croissants! Commentaire n° 5 posté par Lisanka le 26/11/2008 à 17h37 Mis à part le fait que tes croissants ont l’air très très bons et étant donné le fait que je connais ton blog seulement depuis quelques jours, je ne m’étais pas rendue compte que tu avais aussi des talents de dessinatrice… Chapeau bas! Très jolie histoire, très joli dessin, très jolie recette… Biz, Béran Commentaire n° 6 posté par Alice le 26/11/2008 à 18h11 Cenwen, quand les mots se mêlent aux saveurs le bonheur n’est pas loin. Commentaire n° 7 posté par CookEco le 26/11/2008 à 18h19 Très jolie ce que je viens de lire et tes croissants (même si ton flash ne fonctionnait pas) sont très bien. Une belle recette à garder.Bisous et bonne soirée, Doria Commentaire n° 8 posté par Doria le 26/11/2008 à 19h30 hummmmm, miam, miam, miam….bisous Commentaire n° 9 le 26/11/2008 à 20h29 Ils sont très beaux tes petits croissants de lune ,j’ai des noisettes mais je ne savais pas quoi en faire mais c’est tout trouvé grâce à toi merci ! Commentaire n° 10 posté par Madjy le 26/11/2008 à 20h49 Que ce soit l’histoire, la recette ou le dessin, tout est superbe dans ton article. Cette histoire est magnifique ; elle donne envie de croire aux fées et à leur univers merveilleux.Petit aparté plus terre à terre, j’adore la vache qui figure sur tes photos, à côté des recettes que tu présentes. Où l’as-tu achetée si ce n’est pas indiscret ? Commentaire n° 11 posté par Lisanka le 26/11/2008 à 22h35 C’est magnifique ! Bravo !Et c’est rigolo moi aussi j’ai une recette de croissant de lune, mais ce n’est pas du tout la même que toi !Bisous, bonne journée ! Commentaire n° 12 posté par Eva le 27/11/2008 à 08h48 Ils sont très beaux tes croissants de lune. Commentaire n° 13 posté par oum koulthoum le 27/11/2008 à 09h09 Avec mon café je goûterais bien à ces petits croissants qui m’ont l’air délicieux ! bonne journée, bises Commentaire n° 14 posté par guylaine le 27/11/2008 à 09h10 Ne t’inquiétes pas j’ai une semaine trés chargée et en plus j’ai un rhube énorbe !!! alors je n’ai pas trop le temps non plus de trainer sur la toile … du coup je rate plein de truc comme ton article …bisesbelle journéesonia Commentaire n° 15 posté par SONIA le 27/11/2008 à 09h26 hey sympa ta fée !! et les croissant qu’est ce que ces bon!!!!! et a quand le fée « MIAM »!-)merci pour ces « magiques recettes »!-) Commentaire n° 16 posté par brisheart le 27/11/2008 à 11h37 je n’en ai jamais fait mais qu’est ce que j’aime ça ! Commentaire n° 17 posté par clemence le 27/11/2008 à 11h43 Quelle jolie histoire !!! J’ai beaucoup aimé. Tes croissants de lune aussi, ça a l’air délicieux ! Et ta vache est toute mimi avec son petit bonnet de dentelle. Vraiment ADORABLE ! Bisous et bonne journée 🙂 Commentaire n° 18 le 27/11/2008 à 11h45 Tu commences par me faire pleurer sur mon blog et quand j’attéris chez toi toujours un monde magique et majestueux et cette histoire qui est un vrai conte , qui m’a fait revivre mes larmes et vivre une féérie magnifique et associé à une recette savoureuse mélée de douceur et d’amour avec beaucoup d’amitié respectueuse.Très bonne recette très belle présentation très beau partage.OIl faudrait me montrer comment tu fais de si jolies choses.Bravo et félicitations Commentaire n° 19 posté par Doria le 27/11/2008 à 12h09 Malgré mon âge, je fais partie des gens qui continuent à croire aux fées et aux lutins, et à aimer lire leurs histoires. Certains humains sont bien présomptueux d’affimer que cela n’existe pas sous prétexte qu’ils n’en ont jamais vu. Merci pour ce moment de grâce et de poésie dans un monde de brutes… et pour ces jolis croissants de lune (ah ! Noël approche, les petits gâteaux arrivent, chic !) Commentaire n° 20 posté par Marie-Claire le 27/11/2008 à 14h03 Une belle histoire que tu nous racontes…! Et je suis très attirée par tes croissants de lune également, et oui c’est la gourmande qui parle…il en reste quelqu’uns??Bisous, bonne soirée Commentaire n° 21 posté par lylou.anne le 27/11/2008 à 18h29 J’espère que le chant de Khyrielle résonnera encore longtemps …Il n’est pourtant plus l’heure de manger mais je croquerai bien dans un de tes petits croissants.Bisousss. Commentaire n° 22 posté par silvia le 27/11/2008 à 21h45 Mais cela ressemble fort à un de mes pêcher mignon de bahlsen… Je me trompe ? Commentaire n° 23 posté par brisheart le 27/11/2008 à 23h24 Merveilleux ce monde que tu nous fais découvrir, je suis sous le charme, merci et bravo pour tout, c’est magnifiqueje t’embrasse et te souhaite une meilleure santéà bientôtamitié Commentaire n° 24 posté par anna le 27/11/2008 à 23h41 Simple mais délicieux ! Commentaire n° 25 le 28/11/2008 à 02h15 Mais pourquoi est-ce que je t’imagine si bien dans la forêt de Brocéliande ? Merci d’exprimer pour nous tes multiples talents. Un peu de douceur poétique , le monde en manque… Commentaire n° 26 posté par ciorane le 28/11/2008 à 07h32 Huuuu, avec un bon thé! Commentaire n° 27 posté par EmilieRD le 28/11/2008 à 14h05 Wouaw ! Quelle jolie histoire ! J’aime beaucoup ! 😉 Et ton dessin est plus que magnifique, franchement bravo ! Au passage je te chiperai bien un petit croissant.. =P
    Bisous Commentaire n° 28 le 29/11/2008 à 08h54

    J'aime

♥ Un p'tit mot fait toujours plaisir :) Un partage aussi :) Merci ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s