Voyage dans le Temps …

Voyage dans le Temps …

Photo de famille, photo de mariage
Mariage de Papy Lucien et de Mamy Henriette (1930)

Voyage dans le Temps

*

Lorsque Ciorane m’a épinglée pour le tag « Saveurs de l’enfance », je n’imaginais absolument pas jusqu’où cette escapade dans le temps allait m’emmener…en fait, assez loin en arrière, à une époque où je n’étais pas encore née. Je ne vous propose pas une recette (quoi que…^^), mais un voyage au travers d’une autre époque…

En cherchant dans les carnets de recettes de ma Mamy Henriette, je suis tombée sur une note manuscrite griffonnée sur un vieux cahier.

Je me souviens de Mamy nous racontant de vielles histoires que nous écoutions plus ou moins distraitement. Pardon, je n’étais qu’une gamine, et par moment, je trouvais ça pesant.

Mais en tombant sur cette note, je me suis rappelée de tout. Dans ces histoires, certaines m’avaient frappé.

Entre autres, celle de ma grand-mère faisant des kilomètres à vélo dans la neige, allant de ferme en ferme pour trouver quelques décilitres de lait pour nourrir mon père âgé de quelques mois.

Et je me suis aussi souvenue d’un détail très particulier concernant le vélo : les roues étaient équipées de deux pneus, car il n’y avait pas de chambre à air disponible à ce moment là.

De souvenir en souvenir, je me rappelle aussi qu’elle nous racontait comment elle allait ramasser des châtaignes pour en faire de la farine pour le pain…

potot de Mamy Henriette
Mamy Henriette

Nous sommes en 1940.

En guerre depuis août 1939, la France connaît en cette année 1940 une des périodes les plus noires de son histoire. Victime de la guerre éclair que mène l’Allemagne nazie contre les forces alliées. Les Français connaissent un exode important du nord vers le sud, quittant notamment Paris en toute hâte par peur de la prise de la ville par les Allemands.

Cela se traduit par un armistice signé le 22 juin à Rethondes.

Dans ce texte, on peut notamment trouver le découpage de la France en deux zones distinctes : La Zone libre et la zone occupée. L’Alsace et la Lorraine étant, quant à elles, annexées à l’Allemagne.

*

*

Source : Media Encarta Msn.com

*

La zone occupée sera alors sous l’autorité directe de l’occupant. Elle permettait aux allemands de disposer de toute la latitude nécessaire pour mener à bien la guerre contre la Grande-Bretagne.

La zone libre s’ouvre sur la Méditerranée. Elle restera contrôlée uniquement par l’Etat français jusqu’au 11 novembre 1942, date à laquelle les forces allemandes entrent en zone libre suite au débarquement allié en Afrique du Nord.

Suite à la Politique de Révolution Nationale, mise en place par le gouvernement de Vichy (nouveau siège du gouvernement français), il y eu une coopération de l’état français avec l’occupant. Le service du travail obligatoire (S.T.O.) est instauré, les lois anti-juifs sont appliquées….

Il s’agit de donner confiance à l’Allemagne et de montrer la bonne volonté du gouvernement français. Le Maréchal Pétain et le gouvernement de Pierre Laval estiment que l’Allemagne va gagner la guerre et qu’il serait donc de bon ton que la France occupe une place de choix dans la future Europe Nazie. De plus, ils espèrent ainsi atténuer les effets de l’Occupation. Cette politique va diviser le gouvernement français. Laval et ses proches trouvant que le Maréchal Pétain était trop timoré. Cela se traduira par le remplacement de Laval par Flandin le 13 décembre 1940.

Tout cela étant largement soutenu par une politique de propagande poussée, aussi bien littéraire et journalistique que cinématographique.

Néanmoins, depuis l’appel du 18 juin 1940, de plus en plus de Français de tous les horizons se rallient à la France Libre du général de Gaulle. Il propose de continuer la lutte contre l’Allemagne depuis l’Angleterre notamment. L’empire colonial français se rallie donc à la France Libre dès la fin de l’année 1940.

C’est aussi à ce moment que naît réellement la Résistance. Elle est d’abord extérieure au territoire français (Empire colonial dès juillet 1940) puis se développe en métropole. Ils sont issus de toutes les familles politiques. Le choix de la Résistance relève de la conscience individuelle.

Tout ce la se structurera au cours de l’année 1941 et la Résistance sera un point d’appui important et efficace pour les forces alliées.

Photo de Jules, mon arrière-grand-père
Jules, mon arrière-grand-père

(Facteur à la retraite, il avait été réquisitionné pour distribuer le courrier)

L’Allemagne, depuis 1940, fixe des frais d’occupation dont le montant s’élève tout d’abord à 400 millions de francs par jour, puis à 500 millions par jour dès 1942. Le prélèvement de denrées agricoles, de matières premières et de la main-d’œuvre accroit les difficultés des français

A tout cela s’ajoute, des maladies, des pénuries.

De ce fait, le 20 octobre 1940, le rationnement est instauré en France. Les français étaient alors classés en catégories d’âges et suivant leur métier.

Des tickets de rationnement permettent l’obtention de vivres auprès des commerçants.

le rationnement en France
Le rationnement en France

le rationnement en France

*

La débrouille et le marché noir se développent également à cette période. Les Français essayant par tous les moyens d’améliorer leur quotidien…

Et c’est dans ce contexte si particulier que se place le petit mot que j’ai trouvé dans les carnets de ma Mamy.

recette de fabrication du savon en temps de guerre
Recette de fabrication du savon en temps de guerre, copiée par Mamy Henriette dans son Cahier de Cuisine

Merci à Papily pour le scan et l’envoi des photos.
Merci à Monsieur Mon Cœur qui a très largement contribué à la rédaction de ce billet.

Merci à vous de m’avoir suivie dans ce retour dans le passé !

Bisous

Edit de 11h30 : oops! j’ai oublié de faire suivre …alors je tague à mon tour si elle le veut bien 🙂

Aura Blue  (la curiosité n’est pas un défaut)

Publicités

43 réflexions sur “Voyage dans le Temps …

  1. UN retour en arrière intéressant … et émouvant parce que ponctué par tes souvenirs de famille ! Quelle merveille que de pouvoir de se plonger dans ces petits carnets joliment écrits … Et comme, avec eux, on comprend mieux les difficultés d’une époque …BisesHélène

    J'aime

  2. Merci, Cenwen. Émouvant, et tellement nécessaire de se souvenir que la paix est un édifice que chacun de nous doit avoir en sa mémoire pour en surveiller les fissures. Une pensée ce matin pour ces femmes, ces hommes et ces enfants qui la vivent au quotidien.

    J'aime

  3. Merci pour ce billet historique… c’est très emouvant et cela nostagique ! pas du rationnement mais de mes grands parents !! Les photos familiales et les illustrations sont vraiment belles!

    J'aime

  4. enfin….ça y est!!!! Eh oui… j’y suis arrivée!!!!!c’est « bête comme choux », je suis enfin arrivée à m’inscrire à votre newsletter. A lire votre article je me suis senti rajeunir de qques décennies et suis allée regarder les photos de mes aieuls que je n’ai pas tous connus. A tout à l’heure. Bisous.

    J'aime

  5. Merci pour ce retour en arrière .. je me souviens des histoires que mon grand père me racontait … il était militaire prisonnier en allemagne … moi aussi ça me barbait et maintenant j’adorerai chaque micro seconde de son récit … merci en tout cas ..bises

    J'aime

  6. Bonjour CenwenHo là là là excuse-moi j’ai oublié de décocher la fameuse case ! j’essaye en vain de mettre une vidéo…elle a un problème elle me fait un conflit à la fermeture du blog…..j’y renonce.Ton reportage est super bien fait ! c’est la première fois que je me rends compte ce qu’était UNE RATION ! pas bézèf !!!!!!!!Bonne journée et 1000 excuses pour cet intrusion intempestive !!!!! rires ! bisous. Marishka

    J'aime

  7. émouvant de revoir cette époque est émouvant ça me remet à l’époque de mes grand parents partis auj c’et bien de parler des conditions de vie en période de guerre.j’adore les photos

    J'aime

  8. Coucou Cenwen ! 😉 Merci et bravo pour ce billet d’histoire très bien écrit et intéressant. C’est toujours sympa d’apprendre l’histoire de cette façon je trouve. ;)Merci pour le gentil commentaire que tu m’as laissé aussi, il m’a fait très plaisir, merci encore. ;}Je te souhaite de passer une bonne journée, bisous bisous.

    J'aime

  9. Merci pour ce magnifique partage…moi ma mamie était enfant pendant la guerre et c’est là qu’elle a rencontré mon grand-père qui était venu en vacances en Bretagne. Son père étant comuniste avait préféré les envoyer en Bretagne (dans la campagne perdue….) pour être plus tranquille. Et c’est là que ma mamie l’a pris par la main et l’a emmené chez sa grand-mère pour manger des tartines de confiture parce qu’elle le trouvait maigre comme un coucou. Bon sur ce je te laisse en te souhaitant une excellente journée, bisous

    J'aime

  10. @ Les Filles 🙂 Merci pour vos jolis petits mots:)J’ai un réel regret maintenant que je suis adulte, d’avoir été si peu attentive par moment quand j’étais gamine. Je regrette aussi souvent que mon Papy ne nous ait jamais parlé de son passé, et d’avoir découvert par un total hasard, bien des années après son décès qu’il avait fait partie de ces hommes anonymes qui ont silloné la france pour faire sauter les ponts et ainsi retarder l’avancée des armées allemandes.Je pense que nous sommes nombreux et nombreuses à ignorer une partie du passé, pas la grande histoire, mais les « petites » histoires de la vie des gens simples et engagés qui se sont tus par pudeur ou par respect.Merci à eux:)Merci à vous de partager vos souvenirs ici:)Bisous:)

    J'aime

  11. Merci pour cette jolie page d’histoire :o)Mon grand-père maternel était commandant dans l’armée française, il a été fait prisonnier par les allemands. Pendant ce temps, une bombe est tombée dans la cave de sa maison où se trouvait sa p’tite famille (dont Maman), mais bien heureusement celle-ci n’a jamais explosé…

    J'aime

  12. C’est une bien belle manière personnelle que tu as choisie pour répondre à ce tag, mêlant ainsi l’Histoire et l’histoire de ta famille. Merci pour ce partage sentimental et poignant.Un seul regret : que tu n’aies pas transmis ce tag d’enfance, initié par la Maman des chats en cuisine ( http://mamandeschats.canalblog.com/ ) à d’autres blogs car toutes les réponses que j’en ai lues étaient toutes intéressantes et toutes si différentes. Un beau tag, je trouve…

    J'aime

  13. Ma Cenwen Quel beau récit tu nous as fais là.N’ai pas de regrets, nous avons tous enfants, étaient « barbé » par les histoires de nos grands-pères et de « leurs » guerres.Bien évidemment que maintenant nous pensons différement mais le principal c’est de les avoir connu et aimé et finalement il nous reste tout de même de merveilleux souvenirs.Mais dis-moi, cette sacoche et cette casquette ??? Aurait-il été facteur ???Bisous et douce journée.

    J'aime

  14. @Silvia Oui, tu as tout à fait raison:) Je faisais une correction pendant que tu postais ton commentaire:)J’avais fait une erreur de légende que mon Papa m’a signalé:)Bisous:)

    J'aime

  15. C’est marrant !!! Le père de mon grand-père (donc mon arrière grand-père) s’appelait Jules et mon grand-père était facteur.J’ai reconnu la sacoche et la casquette car j’ai eu la chance (par le plus grand des hasards) de récupérer ceux de mon grand père que je conserve comme un trésor.Bisous.

    J'aime

  16. Quel super partage Merci pour ce billet historique. très emouvant et nostalgique ! Très beau partage vraiment et très intéressant de nous ramener en arrière dans le temps .Les photos familiales et les illustrations sont vraiment belles!Merci à ton mari pour cette rédaction si bien BISOUS PRINCESSE

    J'aime

  17. Ma Cenwen Quel beau récit tu nous as fais là.N’ai pas de regrets, nous avons tous enfants, étaient « barbé » par les histoires de nos grands-pères et de « leurs » guerres.Bien évidemment que maintenant nous pensons différement mais le principal c’est de les avoir connu et aimé et finalement il nous reste tout de même de merveilleux souvenirs.Mais dis-moi, cette sacoche et cette casquette ??? Aurait-il été facteur ???Bisous et douce journée.

    J'aime

  18. Cette histoire de famille rappelle bien d’autres histoires, celle de mes parents, par exemple. J’ai grandi avec leurs souvenirs de guerre, les rationnements, les alertes au bombardements… mon père vivait à Reims, en pleine zone occupée, et se souvient avoir vu arriver les américains à la libération. Du coup j’ai le sentiment que cette guerre que je n’ai pas connue a beaucoup pesé sur moi, involontairement, car il en était question à chaque réunion de famille durant mon enfance. Au fait, moi aussi je connaissais l’anecdote de la chambre à air, inexistante sur les vélos, à l’époque. Il y a eu bien des changements depuis lors !

    J'aime

  19. joli témoignage , mes deux grands-étaient facteurs, l’un allait faire sa tournée à pied et à vélo l’autre avec son cheval et sa carriole, tu vois cela nous fait encore des points en commun, j’ai entendu beaucoup d’histoires de ce genre car je suis plus âgée que toi mais elles sont si semblables.Bisous.

    J'aime

  20. Coucou, j’ai lu rapidement ton message ce matin, mais il m’a tellement émue qu’il fallait que j’y revienne – je viens de le parcourir avec attention – bravo et merci Cenwen. Quelle belle allure tes grands parents !Mes souvenirs sont là également, encore merci.Gros bisous et toute mon affection Lylou

    J'aime

  21. Quel retour dans le passé Isabelle. Merci d’avoir fait revivre les souvenirs de ta grand-mère dans ce billet. Cela fait du bien de remettre certaines choses en mémoire car il ne faut pas oublier les événements terribles qui se sont déroulés à cette période noire de notre histoire.J’espère que tu vas mieux. Je te fais de gros bisous.

    J'aime

  22. Le hasard fait parfois tellement bien les choses! Après avoir lu ton récit hier, j’ai regardé un film à la télé, sur TV5, dont le titre était « Villa Marguerite ». Eh bien, si je n’avais pas lu ton histoire, je n’aurais pu comprendre certaines parties comme, par exemple, les territoires occupés et libres de la France, l’histoire du 11 novembre, etc.Ne pas oublier que je suis Québécoise et que nous n’avons pas tout appris à l’école en ce qui concerne tous les faits de cette guerre!

    J'aime

♥ Un p'tit mot fait toujours plaisir :) Un partage aussi :) Merci ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s