Potage aux topinambours

Potage aux topinambours

recette de potage aux topinambours, avec des poireaux, de la salade et de la crème
○ {Potage aux Topinambours}○

Pour 4 personnes ~ Préparation : 25 minutes  ~ Cuisson : 30 minutes  ~ Difficulté : ~ Coût :

Potage aux topinambours

Bonjour,

J’avoue que de prime abord, les topinambours ne m’inspiraient pas grand chose, si ce n’est le souvenir de récits de ma Mamy Henriette sur la période de la Seconde Guerre Mondiale et du peu d’intérêt gustatif de la chose pour elle. Et il n’y aurait pas eu Le Panier du Mardi, je crois que j’en serais restée là.

Mais voilà, dans mon panier, il y a eu … des topinambours. Plutôt que de faire ma difficile et de demander l’échange contre un autre légume, j’ai décidé de jouer le jeu et de les cuisiner en potage (vu que de toute manière, en ce moment, la soupe est d’une actualité brûlante dans ma petite cuisine ! 😀 )

Prêt(e) ?

A vos tabliers !

Livre  Source  :

Pas de source en particulier

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 25 minutes

Balance  Ingrédients :

  • 500 grammes de topinambours
  • 1 petit poireau
  • 1 petite salade (feuille de chêne verte ou laitue)
  • 800 grammes d’eau + un cube de bouillon (parfum au choix)
  • 50 grammes de beurre
  • Sel, poivre
  • Crème fraiche épaisse et persil frais pour servir

Tablier  Préparation :

  1. Épluchez et lavez soigneusement la salade dans plusieurs eaux  de manière à éliminer toute présence de terre ou de sable. Essorez bien les feuilles et réservez.
  2. Épluchez le poireau. Coupez-le en deux, puis en tronçons d’un demi centimètre de large. Réservez.
  3. Lavez les topinambours à grande eau, jusqu’à ce que toute la terre soit éliminée (si vos racines ne sont pas « propres » ce qui était le cas des miennes). Épluchez les topinambours et coupez-les en petits morceaux. Réservez.
  4. Faites fondre le beurre sans le laisser colorer. Ajoutez les poireaux et faites-les suer pendant environ 5 minutes. Ajoutez ensuite la salade bien essorée et faites-la tomber.
  5. Ajoutez les topinambours, l’eau et le cube de bouillon. Couvrez et laissez mijoter à feu doux pendant environ 20 à 25 minutes.
  6. Transvasez dans le bol d’un mixer (sans ajouter toute l’eau de cuisson). Mixez jusqu’à l’obtention d’une crème. Ajoutez un peu d’eau de cuisson si besoin ou si vous aimez la soupe plus ou moins épaisse. Passez au chinois pour une consistance vraiment lisse et éliminer les fibres qui peuvent rester après l’étape du mixer.
  7. Vérifiez l’assaisonnement. Salez si besoin, poivrez.
  8. Ajouter la crème fraiche au moment de servir dans des assiettes ou des bols préalablement préchauffés.

CoeurPetites notes :

Ce potage est une version toute simple. Au moment des Fêtes, si votre budget vous le permet, vous pouvez le servir avec une petite tranche de foie gras poêlée et des noisettes grillées (non salées), puis concassées et d’un gressin aux graines de sésame.

Le terme de tomber en cuisine consiste à faire cuire à feu doux des végétaux riches en eau (salade, épinards, feuilles de bettes) pour les faire réduire en volume.

Cette recette est une contribution au site « Je vis Mieux ! »,  initiative sociale pour aider les gens qui ont du mal à faire face à leurs dépenses de consommation courante. N’hésitez pas à la soutenir et à la faire connaitre autour de vous !

Je vous souhaite une belle journée sereine et gourmande 🙂

Prenez bien soin de vous !

Bisous

Cenwen

Advertisements

23 réflexions sur “Potage aux topinambours

    1. Coucou Coquelicot et Compagnie 🙂

      Je l’avoue, personnellement, ils m’ont intrigué ! 🙂 sauf le topinambour et le rutabaga (quoi que les noms m’aient toujours fait sourire (isabelle Quatrans n’est jamais très loin :D)

      Je vais tester aussi en purée, avec des noisettes et un chouia d’huile de noisettes pour voir. En soupe, mélangé avec les autres légumes, je n’ai pas pu me rendre vraiment compte de leur « vrai » goût ! 😉

      Merci tout plein pour ton petit mot gentil 🙂

      Bonne soirée 🙂

      Bisous doux ♥

      J'aime

  1. Bonjour Cewen, les topinambours…moi aussi j’ai longtemps hésité à les cuisiner, c’est ma grand mère qui m’avait un peu déroutée. Souvenir d’une période sombre.
    Mais, c’est Hélène Darroze qui m’a réconciliée avec une recette  » œufs cocottes sur purée de topinambour » chic! petit budget ,cuits avec crème fraiche et parmesan, je vais essayer le potage.
    Bonne journée, amitiés de Perpignan…où il pleut aujourd’hui

    J'aime

    1. Bonjour Bridget 🙂

      Merci pour le petit mot gentil et pour la suggestion !

      Je suis effectivement aller voir sur Google, sa recette est juste à tomber ! [ http://www.elle.fr/Elle-a-Table/Les-dossiers-de-la-redaction/Dossier-de-la-redac/Les-recettes-chics-et-cheap-d-Helene-Darroze-970235/Oeufs-cocotte-puree-de-topinambours-au-gout-de-jambon-girolles-970272 ] Elle me donne des idées pour les Fêtes de fin d’année 🙂

      Je vous souhaite une belle soirée douce, sereine et gourmande 🙂

      Bisou doux ♥

      J'aime

  2. J’adore les topinambours… ça a un petit goût d’artichaut, mais… jamais je n’en fais à cause de l’épluchage ! ^
    La première fois que j’en ai mangé c’était face au Mont-Blanc. Un déjeuner sublime en terrasse à La Maison Carrier. J’avais pris un plat composé uniquement des fameux légumes dits  » oubliés « , juste glacés… une merveille.
    Avec des noisettes et du foie gras, c’est top effectivement.

    Allez… bon épluchage hein ! 😉

    J'aime

    1. Coucou ma Grande ♥

      Tu m’as fait rêver ! Pendant quelques instants, j’étais avec toi sur cette terrasse ! Merci tout plein ♥

      Plein de bisous doux à vous deux et des tonnes de câlins aux Cramouillettes Jolies ♥ ♥ ♥

      J'aime

  3. Merci pour cette recette, je me posais justement la question si je pouvais utiliser de la salade dans une soupe. Par contre, je n’ai jamais goûté de topinambour, faudra que j’essaie. En attendant, on peut les remplacer par des pommes de terre, il m’en reste 🙂

    J'aime

  4. J’aurais fait comme toi, j’aurais joué le jeu plutot que d’échanger 🙂 ça permet aussi de se lancer des défis, de cuisiner autrement et avec des produits dont nous n’avons pas forcément l’habitude. En tout cas, bravo pour ta soupe. bisous

    J'aime

    1. Coucou Cripsx 🙂

      Je suis tout à fait d’accord avec toi 🙂 L’inconnu, la surprise permettent de se lancer de nouveaux défis et de découvrir de nouvelles choses 🙂

      Merci 🙂

      Bonne soirée 🙂

      Bisou ♥

      J'aime

  5. Coucou,
    cette recette me fait sourire car je pensais ne pas aimer le topinambour et une amie a reussi à me faire apprécier une verrine en me prenant par surprise , et c’était super bon ; donc je reviens avec plaisir sur ton blog et je note ta recette bises

    J'aime

    1. Coucou Pascaloue 🙂

      Il faut parfois se laisser prendre par surprise pour découvrir et apprécier un légume qu’on pensait ne pas aimer 😉

      De moi-même, le topinambour, je n’aurai pas franchi le pas ! 😀

      Bonne journée douce et gourmande 🙂

      Bisou ♥

      J'aime

  6. Bonjour Cenwen je découvre votre blog car je chercher des idées de menu pas cher et après maintes et maintes recherche je tombe sur vous ! Mais quel plaisir immense et vous qui hésitiez a poster vos recettes ?!? En plus il y a le coût par recette ! Que du bonheur ! on a énormément besoin de personnes comme vous dans la blogosphère ! C’est vraiment dur en ce moment alors un énorme merci pour ce partage d’expérience .

    J'aime

    1. Bonjour Marie-Laure 🙂

      Merci pour les petits mots gentils sur le blog et pardon d’avoir mis du temps à y répondre ! ^^’ J’ai pris énormément de retard sur le blog depuis le 1er octobre et je n’arrive pas à le rattraper.

      Oui, j’ai hésité et j’hésite parfois encore à poster certaines recettes. Je me dis qu’elles présentent peu d’intérêt ou qu’elles sont tellement simples que ça présente peu d’intérêt. Je perds aussi parfois la motivation parce que tenir un blog avec mon mini budget m’a mis à l’écart de la blogosphère cuisine. Je ne suis ni « glamour », ni « tendance ». En général, je l’assume bien, mais parfois, ça me pèse un peu et c’est souvent à ce moment que survient un petit mot gentil comme les vôtres, qui me redonne le sourire, la confiance, l’envie de continuer à partager et celle de me dépasser.

      Alors, oui, un grand merci d’avoir pris le temps de vous poser pour m’écrire ces quelques lignes qui m’encouragent ce matin !

      Je vous souhaite une belle journée, douce, sereine et gourmande 🙂

      Bien cordialement,

      Isabelle

      J'aime

  7. Je suis en train de passer en revue mes recettes sauvegardées, et j’arrive sur tes petites tourtes p-d-t / jambon… et là j’me dis : les trous du cul ont vraiment déserté depuis que tu t’es embrouillée avec le trou du cul en chef…
    Lamentable. Pas foutu de penser par eux-mêmes !… Il semble qu’un seul cerveau ait été disponible pour tous !… Le pathétique petit, tout petit monde des cuculinaires !…

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ma Grande ♥

      Sic transit gloria mundi 😀 😉

      Au moins, je ne prendrais pas la grosse tête en me prenant pour ce que je ne suis pas !

      Et au final, vu par quoi je suis déjà passée avec ma grande ex-copine K (qui d’ailleurs continue à me descendre en flammes et à me vouer aux gémonies), j’avoue que la réaction du Chef et de sa bande de thuriféraires à la réflexion aussi courte qu’une graine de quinoa, ça ne m’a/me fait ni chaud, ni froid. Quand les gens ne veulent pas comprendre le cheminement d’une pensée (la tienne sur le phénomène groupie et jusqu’où la dérive peut aller si on n’y prend pas garde), si les gens ne veulent pas comprendre le parallèle, grand bien leur fasse.

      Alors, certes, j’ai failli y laisser la peau de mon blog, mais c’est comme tout, le jour où je partirai, le blog, je ne l’emmènerai pas avec moi et personne n’en fera un mausolée/monument à la gloire de ma petite, insignifiante et périssable personne. Et même si il a morflé côté statistiques pendant quelques temps, il est revenu à son niveau précédent (et même au-dessus) sans que j’ai eu à changer ma ligne de conduite, sans que j’ai eu à me renier.

      Les comportements infantiles et puériles, les caprices de diva, j’avoue, je n’en ai rien à faire. Ça ne me touche pas. J’ai eu des choses bien plus importantes et douloureuses à gérer que les états d’âme d’un Chef et de sa clique.

      J’ai été bonne à jeter aux chiens, certes, mais les animaux sont plus fidèles et sincères que la plupart des humains, alors, au final, je me sens bien avec eux !

      J’ai grandi. Merci K, merci le Chef, merci la vie !

      Merci à toi d’être aussi cash et d’ôter le sparadrap d’un coup sec quand il le faut ! 😀 Ca fait mal, ça pique mais au moins, après, les choses sont propres et claires.

      Plein de bisous doux pour vous deux et des tonnes de câlins aux Cramouillettes jolies ♥ ♥ ♥

      Aimé par 1 personne

♥ Un p'tit mot fait toujours plaisir :) Un partage aussi :) Merci ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s