Muffins aux Fruits Rouges et aux Amandes

Muffins aux Fruits Rouges et aux Amandes

recette de muffins aux fruits rouges et à l'amande douce
Muffin aux Fruits Rouges

Muffins aux Fruits Rouges et aux Amandes

Bonjour,

Tout d’abord, un immense merci à vous tous et toutes pour le temps, l’énergie et la gentillesse dont vous avez fait preuve et qui m’a permis d’être dans les dix finalistes du Concours du Club des Gourmands Solar. Sans vous, rien n’aurait été possible! Je le dis, et redis :

  Vous êtes des Anges!

Alors pour vous remercier, je vous offre aujourd’hui une recette personnelle inédite, moelleuse, douce et parfumée!

Prêt(e)s?

A vos tabliers!

  Source : Recette Personnelle

Temps de Préparation : 20 minutes

Temps de Cuisson : 20 minutes environ

Température du Four : 180°C ou Thermostat 6

Niveau de difficulté : 

  Ingrédients pour 12 muffins classiques ou

18 petits dans des caissettes en papier :

150 grammes de fruits rouges surgelés

150 grammes de beurre très mou

120 grammes de sucre en poudre

250 grammes de farine

75 grammes d’amandes en poudre

4 à 5 gouttes d’extrait d’amandes Vahiné

1 œuf

200 grammes de crème fraiche épaisse à 30% de matière grasse

1 yaourt brassé

1 sachet de levure chimique

1 légère pincée de sel

  Décoration (facultative) :

Du sucre glace

Des fruits rouges

Des feuilles de menthe ou de basilic

recette de muffins aux fruits rouges, parfumés à l'amande douce
Muffins aux Fruits Rouges

Muffin aux Fruits Rouges et aux Amandes

   Préparation :

1) Dans le bol du robot, mettez le sucre et le beurre mou et mélangez jusqu’à ce que le mélange blanchisse et devienne mousseux. Ajoutez ensuite la crème fraiche épaisse, le yaourt, l’œuf et l’extrait d’amandes. Mélangez bien. Au besoin, ramenez le mélange des bords du bol vers le centre et mélangez à nouveau pendant quelques secondes.

2) Dans un saladier, mélangez soigneusement la farine, la poudre d’amande, la pincée de sel et la levure. Incorporez ce mélange au mélange précédent en deux ou trois fois.

3) Incorporez délicatement (avec une grande cuillère ou une maryse) les fruits rouges toujours surgelés. Versez dans les moules ou dans les caissettes et enfournez à four chaud pour 20 à 25 minutes en surveillant la cuisson. (Le temps dépend de la taille de vos moules et de votre four. Vérifiez la cuisson en plantant une lame de couteau ou une petite pique en bois au centre des muffins. Si elle ressort sèche, ils sont cuits, sinon prolongez la cuisson).

recette de muffins aux fruits rouges parfumés à l'amande douce
Muffin aux Fruits Rouges

Muffin aux Fruits Rouges et aux Amandes

  Petites Notes :

Si vous vous demandez pourquoi j’ai préféré utiliser des fruits rouges surgelés plutôt que des framboises fraiches par exemple, et bien c’est pour une simple question de prix. La barquette de 100 grammes de framboises est à 3.90 € dans mon supermarché. Le sachet de fruits rouges surgelés de 750 grammes est au même prix.

  D’autres recettes de muffins :

Muffins à la Carotte et à la Cannelle

Muffins à la Poire et Cœur de Nutella

Muffins au Chocolat Blanc et à la Noix de Coco, Coeur de Confiture de Cerises Noires

Muffins au Chocolat et Pignons de Pin

Une spéciale  dédicace dans ce billet à une personne que j’aime infiniment


Amélie de la Table Lorraine

Ma  grande Dame de Cœur sur laquelle je peux compter quoi qu’il arrive !

Je vous souhaite une  jolie fin de semaine pleine d’Amour, de douceur(s) et de gourmandise!

 Prenez bien soin de vous!

 Bisous!

 Cenwen

Gâteau « Je t’Aime » au Citron Vert et Pavot Bleu

Gâteau « Je t’Aime » au Citron Vert et Pavot Bleu

Gâteau « Je t’Aime » au Citron Vert et Pavot Bleu

Bonjour, bonjour 

Rien, sans une Parcelle d’Amour…Cette petite phrase est mon moteur au quotidien, dans chacune de mes activités.

Alors quand j’ai reçu le joli coffret « Je t’aime » sélectionné pour moi par Camille et les Éditions Solar dans le cadre du Club Praline, je suis passée directement en cuisine et j’ai mis tout mon cœur pour réaliser le gâteau que je vous présente aujourd’hui.

J’ai suivi la recette du livret (il en comporte 60 toutes plus jolies les unes que les autres) en y apportant une légère touche de gourmandise supplémentaire et j’ai utilisé le moule en relief du coffret!

Un petit mot sur le Club Praline avant de passer aux fourneaux.

Au début de l’année, j’ai été contactée par Camille et invitée à rejoindre un club très fermé de 20  blogueuses culinaires sélectionnées par les Éditions Solar pour leur travail sur leur blog.

Je suis fan des livres publiés aux les Éditions Solar. J’en ai une collection impressionnante. Elle a même débordé un peu partout dans la bibliothèque et a poussé mes romans policiers préférés dans des cartons.

Je cite systématiquement mes sources, et ça n’a pas échappé à ma maison d’édition préférée.  J’ai donc le privilège de participer à des événements exceptionnels comme l’inauguration du Salon du Livre qui m’a donné l’occasion de rencontrer d’autres membres du Club Praline, et de recevoir régulièrement de jolis livres ou coffrets dont je vais désormais vous parler pour vous les faire découvrir en avant-première.

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

Source : Coffret « Je t’aime » aux Éditons Solar

Temps de Préparation : 20 minutes

Temps de Cuisson : 20 à 25 minutes

Température du Four :180°C ou Thermostat 6

Niveau de difficulté (sans la décoration en pâte à sucre) :

  Ingrédients pour 6 personnes :

1 petit citron vert

2 œufs

80 grammes de beurre

2 cuillères à soupe rase de crème liquide à 30% de matière grasse

30 grammes de graines de pavot bleu

100 grammes de sucre en poudre

120 grammes de farine

1/2 sachet de levure chimique

Gelée de groseilles maison (facultative)

  Décoration (facultative) :

200 grammes de pâte à sucre blanche à la vanille

125 grammes de pâte à sucre « pink shell » à la vanille

Colorant alimentaire rouge

Mélange à parts égales de sucre glace et de fécule

Petits cœurs en sucre

Rose et pétales en sucre

Chocolat blanc à la noix de coco

Le jus de 2 citrons vert

100 grammes de sucre

80 grammes d’eau filtrée

1 blanc d’œuf + 1 cuillère à café de sucre

  Préparation :

1) Préchauffez le four à 180°C.

2) Faites fondre le beurre et mélangez-le au sucre. Ajoutez les oeufs ainsi que la crème et fouettez vivement.

3) Lavez le citron vert et prélevez le zeste en le râpant au-dessus de la pâte.

4) Mélangez la farine, la levure et les graines de pavot bleu. Ajoutez le mélange à la pâte et travaillez jusqu’à obtenir une pâte homogène.

5) Versez la pâte dans le moule, enfournez et laissez cuire 20 à 25 minutes. Au terme de la cuisson, plantez une lame de couteau au centre du gâteau afin de vérifier la cuisson. Si elle ressort sèche c’est que le gâteau est cuit, sinon, prolongez la cuisson de quelques minutes en surveillant de près.

6) Sortez le gâteau du four et laissez-le refroidir avant de le démouler.

Le gâteau avant son habillage

 

  La Décoration :

1) Préparez un sirop composé de 80 grammes d’eau et de 100 grammes de sucre. Ajoutez-y le jus de deux citrons verts. Portez à ébullition pendant 3 à 5 minutes. Le sucre doit être parfaitement dissous. Réservez. Le sirop va servir à puncher le gâteau et à faire tenir le décor en pâte à sucre.

2) Mélangez deux cuillères à soupe de sucre glace et deux cuillères à soupe de fécule. Ce mélange sert pour étaler la pâte à sucre et évite qu’elle colle au plan de travail et au rouleau. Je le conserve dans une boite en plastique parfaitement étanche.

3) Mélangez en aérant à la fourchette, le blanc d’oeuf et la cuillère à café de sucre. Ce mélange sert à coller les petits éléments du décor comme les petits coeurs ou les lettres.

4) Au bain-marie faites fondre 50 grammes de chocolat blanc (nature ou à la noix de coco). Ajoutez une à deux gouttes de colorant alimentaire rouge. Mélangez bien pour obtenir une jolie teinte rose homogène. Versez délicatement dans les empreintes en forme de coeur du moule. Réservez au réfrigérateur.

5) Délicatement, avec un couteau cranté à lame très fine, retirez le mot « Je t’aime » et les coeurs de la surface du gâteau. Avec le même couteau, ouvrez le gâteau en deux. Garnissez généreusement la partie inférieure de gelée de groseilles. Remettez la partie supérieure en place.

6) Avec un pinceau, imbibez tout le gâteau avec le sirop de punchage. Réservez.

7) Sur le plan de travail saupoudré d’un peu de mélange sucre glace + fécule, étalez la pâte à sucre « pink  shell » que vous aurez préalablement malaxée entre vos mains pour la ramollir. Découpez une bande de 62 centimètres de long sur 7 centimètres de large. Enroulez-la délicatement autour du gâteau en faisant coïncider le haut de la bande et le haut du gâteau. Appliquez-la ensuite tout aussi délicatement en descendant. Il y a un excédent de pâte. Vous le ramenez à 1/2 centimètre en découpant l’excédent de pâte et vous glissez ce demi-centimètre sous la base du gâteau en le poussant délicatement avec le bout d’un couteau (à bout rond).

8) Sur le plan de travail saupoudré d’un peu de mélange sucre glace + fécule, étalez la pâte à sucre blanche que vous aurez préalablement malaxée entre vos mains pour la ramollir. Découpez un cercle d’un diamètre supérieur au gâteau. Le mien faisait 2 centimètres de plus. Pour faire les arrondis, j’ai utilisé un verre à liqueur. J’ai légèrement marqué ma pâte à sucre, puis, j’ai utilisé un scalpel pour faire des découpes bien nettes. Posez le cercle de pâte à sucre blanche sur le gâteau. Lissez délicatement le dessus et faites délicatement retomber le bord festonné.

Le plus dur est fait! 

9) Il reste des chutes de pâte à sucre. Teintez-les avec une à deux gouttes de colorant alimentaire rouge (ne dépassez pas la dose autrement votre pâte sera détrempée et bonne pour la poubelle). Malaxez soigneusement pour obtenir un joli rose. Démoulez les coeurs en chocolat (normalement, ils doivent avoir pris, si ce n’est pas le cas, patientez un peu). Saupoudrez généreusement l’intérieur du moule avec le mélange sucre glace + fécule. Secouez l’excédent. Moulez la pâte à sucre rose dans les empreintes des lettres. Faites-les une à une et décollez-les au fur et à mesure. Réservez.

10) Toujours dans la pâte à sucre rose (étalée cette fois), faites aussi vos coeurs avec un emporte-pièce.

11) Procédez à la mise en place comme sur la photo ci-dessous, en collant les éléments du décor à l’aide d’un pinceau fin (j’utilise un pinceau de peinture en décoration) et du mélange blanc d’oeuf + sucre.

   Petites Notes :

J’aime beaucoup le mariage citron vert et groseille, c’est pourquoi j’ai décidé de fourrer mon gâteau alors que la recette de base ne le propose pas.

La décoration m’a pris environ trois heures.

Vous pouvez bien entendu laisser libre cours à votre fantaisie et à votre esprit créatif!

Vous pouvez tout aussi bien saupoudrez le gâteau d’un voile de sucre glace, ou réaliser un joli glaçage au citron vert si vous ne vous sentez pas de vous lancer dans une réalisation un peu technique.

De toute façon, votre gâteau sera le plus beau, car ce sera le vôtre, celui ou vous aurez mis tout votre coeur, tout votre amour pour faire plaisir à votre Amoureux ou à vos proches!

Car en fin de compte, tout ce qui compte, c’est l’Amour!

 

Je vous souhaite une jolie semaine pleine d’Amour, de douceur(s) et de gourmandise!

 Prenez bien soin de vous!

 Bisous!

 Cenwen

 

Gelée de Groseilles ou de Cassis

Gelée de Groseilles ou de Cassis

photos de groseilles
○ { Les groseilles du jardin de Papily } ○

Gelée de Groseilles ou de Cassis

Bonjour,

Depuis le décès de Maman, c’est Monsieur Mon Papa (alias Papily) qui a pris le relais pour les confitures et les gelées maison. Je dois dire qu’il s’en sort avec brio : ses confitures sont à tomber. D’ailleurs mes neveux et nièces ne s’y trompent pas : ils ont plébiscité la confiture de fraises de Papily comme étant « La Meilleure du Monde Entier ». La gelée de groseilles  est à moins d’un cheveu derrière, avec la rhubarbe/abricot que j’adore.

Je me charge des gelées plus exotiques, comme la gelée d’oranges douces ou la gelée de pamplemousses roses.

Je lui ai demandé de m’envoyer les recettes des carnets de Maman et de Mamy Henriette pour pouvoir les poster sur le blog et les partager avec vous.

Ces recettes ont traversé bien des années et je serai bien incapable de vous citer une seule source. Certaines vous sembleront sans doute familières, mais je pense qu’elles font parties d’un patrimoine commun.

Pour les photos, il faudra attendre un peu…qu’il vienne nous voir au mois de septembre.

Read more