Oops … Boulette !

Oops … Boulette !

image pour fêter les 600 recettes atteintes sur le blog
○ { 600 recettes sur le blog ! } ○

Oops … Boulette !

 

Bonjour,

Pas loin de 600 recettes sur le blog … soit une centaine de recettes environ par an, soit à une virgule près, deux recettes par semaines depuis 6 ans. On ne peut pas dire que je sois une acharnée de la publication ! Je vais à mon rythme, en fonction de mes envies et de mon budget.

Autant dire que, malgré les index ○ {Ici } ○ et ○{ Ici } ○ , les recettes s’empilent et on les oublie, moi la première. Alors, j’ai décidé de leur faire un petit « up » (on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même 😉 ) mais pas en les rééditant, simplement, en vous proposant désormais régulièrement un petit billet thématique.

Et vu que je suis la reine des boulettes au sens propre comme au figuré, je commence par là ! 😀

Pardon pour le titre capillotracté, mais, je crois qu’il va falloir s’y faire ! Comme il parait que je n’ai aucun humour, je vais essayer de m’améliorer en 2014 ! ^^’

Je commence dès maintenant 😉 … ce n’est pas gagné !

Prêt(e)s !

A vos tabliers !

Read more

Publicités
Un menu de Noël à 10 euros pour 4 personnes

Un menu de Noël à 10 euros pour 4 personnes

un menu à 10 euros pour 4 personnes cappucino de haricots blancs, risotto aux champignons, mousse au chocolat
♥ un menu de Noël  à 10 euros pour 4 personnes ♥

Un menu de Noël à dix euros pour quatre personnes

Edit de décembre 2014 :

Voir aussi :

Bonjour,

Pendant la publication de la série de billets j’ai eu des discussions privées avec certains de mes lecteurs qui m’ont dit que même si j’avais choisi des recettes petits prix – grands effets, ça restait encore au-delà de leurs moyens.

J’avoue que j’ai tourné et retourné le problème sous tous les angles, jusqu’à y passer des nuits blanches à me demander ce que je pourrais faire de plus.

Ce blog, La Cuisine des Anges, j’ai toujours voulu qu’il soit un endroit de partage et d’humilité, à l’instar des valeurs qui m’ont été inculquées par mes parents en général et en cuisine, par ma Maman qui avait une manière bien à elle d’ouvrir sa porte, son cœur et sa table à ceux et celles qui avaient besoin d’elle.

Read more