Pannequets de saumon fumé au fromage frais et radis noir

Pannequets de saumon fumé au fromage frais et radis noir

recette de fêtes petit budget, crêpe garnie de fromage frais et saumon fumé
○ { Pannequet de saumon fumé au fromage frais, citron vert et radis noir } ○

Parts : 6 ~ Préparation : 30 minutes  ~ Cuisson : quelques minutes ~ Difficulté : ~ Coût :

Aumônières de saumon fumé au fromage frais et radis noir

Blog de recettes et repas pour fin de mois difficile Recette de fêtes petit budget

Prix de revient par part : 1.92 €

Bonjour,

J’ai bien failli ne pas être dans les temps mais tadam !  😉

Sans plus de papotage, je vous propose de découvrir cette petite entrée simple, économique mais gourmande, qui avec un peu de soin dans la présentation, trouve tout à fait sa place sur une table de Fêtes.

Une petite note tout de même, dans mon calcul je n’ai pas tenu compte des crêpes, simplement parce que je pars du principe que nous avons dans nos placards, de la farine, des œufs et du lait ! Du moins, je l’espère de tout cœur !

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

Read more

Publicités
Mousse de saumon fumé et Sacristains aux graines de Sésame

Mousse de saumon fumé et Sacristains aux graines de Sésame

recette de fêtes petit budget, mousse de saumon fumé au fromage frais et à la crème, en verrine
○{Mousse de saumon fumé}○

Pour 4 parts ~ Préparation : 20 minutes  ~ Cuisson : 15 minutes ~ Difficulté : ~ Coût :

○ Impression ○

Mousse de saumon fumé

 Sacristains aux graines de Sésame

Blog de recettes et repas pour fin de mois difficile Recette de fêtes petit budget

Prix de revient par part : 1.62 €

Bonjour,

Le test de dimanche pour mon entrée de Noël est validé et j’avoue, le résultat est même au-delà de mes espérances ! J’ai obtenu une mousse légère et aérienne, sans l’aide d’un siphon (matériel que je n’ai pas) et sans collage à  la gélatine (… et non, je n’ai pas les chevilles qui enflent comme un tronc de baobab ! 😀 )

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

Read more

Oeufs cocotte aux poireaux et au saumon fumé

Oeufs cocotte aux poireaux et au saumon fumé

recette économique d'oeuf cocotte sur fondue de poireaux et saumon fumé, cuisson lente, à la casserole
○ { Oeuf cocotte au poireaux et au saumon fumé ~ recette Weight Watchers } ○

Préparation : 40 minutes  ~ Cuisson : long ~ Difficulté : ♥  ~ Coût :

Oeufs cocotte aux poireaux et au saumon fumé

Bonjour,

La huitième session du Brevet d’Aptitude Culinaresque du Chef Bertrand Simon portait sur les différentes techniques de cuisson des œufs et j’en ai profité pour expérimenter plusieurs recettes et techniques dans ma petite cuisine.

J’ai proposé la salade de lentilles au saumon et œuf poché pour la session et je vous propose aujourd’hui, les œufs cocotte aux poireaux et au saumon. D’autres recettes sont à venir 🙂

Pour cette recette en particulier, j’ai testé une nouvelle manière (pour moi) de faire cuire les œufs cocotte. Oubliez le four, passez à la casserole ! Oui, vous avez bien lu 😉

Cette technique est décrite dans le livre « En Cuisine by Chef Simon ».

Les œufs cocotte au four, tout le monde ou presque pratique. Personnellement, au four (bon j’avoue, plus basique et moins bien réglé que le mien, c’est ne pas avoir de four du tout ! 😉 ) … les résultats que j’obtenais me laissaient un peu déconfite, devant choisir entre un blanc bien pris mais un jaune croûté ou un jaune onctueux mais un blanc laiteux. Dilemme, dilemme !

La cuisson à la casserole dépasse toutes mes attentes ! Alors, oui, elle est nettement plus longue, mais le résultat est juste un œuf comme je les aime : le blanc cuit, le jaune cuit, chaud et crémeux, bref, un petit moment de totale gourmandise !

Prêt(e)s ?

A vos tabliers !

Read more

Saumon en croûte de Noisettes et Purée de Carottes à l’Huile de Noisettes

Saumon en croûte de Noisettes et Purée de Carottes à l’Huile de Noisettes

Saumon pané en croûte de noisettes ~ Purée de carottes à l'huile de noisettes
○ { Saumon en croûte de noisettes ~ Purée de carottes à l’huile de noisettes } ○

Préparation : 30 minutes~ Cuisson : 20 minutes ~ Difficulté :   ~ Coût : ♥♥ ~ IG Bas

Saumon en croûte de Noisettes

et

Purée de Carottes à parfumée à l’Huile de Noisettes

Bonjour mes Gentils Anges,

Je ne sais pas en ce qui vous concerne, mais en général, quand je rêve d’une chose, souvent, hélas, la réalité est loin d’être conforme à l’attente et au « fantasme » que j’en ai. C’est la vie, parait-il 😉

Là, je dois dire que n’ai pas été déçue, voire même que la réalité est supérieure à l’attente !

Je vous vois en train de vous demander de quoi je parle et je ne vais pas vous faire languir 😉

Il y a environ trois semaines, sur Facebook, j’ai vu passer un lien pour une nouvelle gamme de casseroles.

Oh ? Tout ça pour ça ? Pas la peine d’en faire tout un plat me direz-vous. Et bien si, parce qu’il y a casserole et … Casserole ! Et ça change tout ! En tout cas, celles-la sont simplement révolutionnaires dans leur conception, sublimes dans leur design et j’en suis tombée raide dingue.

Raide dingue comment ?

Et bien jusqu’à faire une chose que je ne fais jamais !

Read more

Ravioles au saumon

Ravioles au saumon

recette de pâtes maison fourrées au saumon

Ravioles au saumon

Bonjour,

Comme promis, la suite de mes recettes de pâtes maison et un complément d’information sur le temps que je passe à préparer mes raviolis.

Dans mon dernier billet, Raviolis à la Ricotta et à la Roquette, j’ai écris que j’y passais en moyenne trois heures, je précise à nouveau que lorsque  je me lance, c’est quasiment dans une production de « masse » puisque je réalise près d’une centaine de pièces. Ensuite, j’en congèle une bonne partie.

Ça ne prend guère plus de temps d’en faire 100 que dans faire 20 (bon j’exagère un peu, mais c’est pour vous donner un ordre d’idée et quitte à en faire, autant que ça en vaille la peine ^^)

Prêt(e)s?

A vos tabliers!

  Source : recette personnelle

Temps de Préparation : 3h00 (pâtes et garniture)

Temps de Cuisson : 3 minutes

Niveau de difficulté : 

  Ingrédients :

  Pour la pâte à raviolis

(environ 70 pièces)

* 250 grammes de farine

* 2 œufs

* quelques gouttes d’eau

* de la farine pour le plan de travail

  Pour la farce

* 125 grammes de Ricotta

* 1 petit pavé de saumon cuit à la vapeur

* 2 tranche de saumon fumé

* sel et poivre du moulin

* 1 jaune d’œuf

  Pour la Présentation

* deux tranches de saumon fumé

* quelques feuilles de basilic

* 1 citron jaune

* de la crème fraiche liquide

* sel et poivre du moulin

Copie_de_tablier1  Préparation :

  Pour la pâte à raviolis

1) Dans un grand saladier, mettez la farine et les œufs. Mélangez bien. Au besoin, ajoutez quelques gouttes d’eau. Pétrissez à nouveau jusqu’à obtenir une boule de pâte souple et lisse. Posez un torchon ou emballez la pâte dans un film alimentaire. Laissez reposer environ 30 minutes à température ambiante.

==> Pendant ce temps préparer la farce (voir ci-après)

2) Détaillez la pâte en petits morceaux d’environ 40 grammes. Pétrissez chaque morceau avant de la passer dans la machine à faire les pâtes. Je commence au cran 7 et je réduis au fur et à mesure jusqu’au cran 9 de manière à obtenir la pâte la plus fine possible.

J’ai utilisé un moule à chaussons petit modèle pour façonner mes ravioles.

3) Sur le plan de travail légèrement fariné, posez la plaque de pâte et découpez des  ronds avec avec le moule en position ouverte. Placez le cercle obtenu sur le moule à chaussons. Avec un pinceau humidifiez les bords. Déposez la farce au saumon dans le creux du moule. Refermez et appuyez bien pour souder les bords. Si besoin coupez l’excédent de pâte avec un couteau. Sortez la raviole ainsi obtenue du moule et déposez-là sur un plateau recouvert de papier sulfurisé et saupoudré de farine. Procédez ainsi jusqu’à épuisement de la pâte.

Il faut que les bords soient bien soudés pour éviter que la farce parte dans l’eau au moment de la cuisson.

Procédez ainsi jusqu’à épuisement de la pâte.

Pour la farce

1) Faites cuire le pavé de saumon à la vapeur, puis effilochez-le. Coupez les deux tranches de saumon fumé en lanières. Dans le bol d’un mini hachoir, mettez les saumons, la ricotta, le jaune d’œuf, du sel, du poivre et mixez-le tout grossièrement. Vérifiez votre assaisonnement et rectifiez au besoin.

  Présentation :

1) Faites bouillir un grand volume d’eau salée. Plongez-y les raviolis et laissez cuire 3 minutes à partir de la reprise de l’ébullition. Sortez de l’eau avec un égouttoir et laissez égoutter encore quelques secondes dans une passoire.

2) Pressez le citron, ajoutez-le à la crème fraiche et faites chauffer doucement. Salez et poivrez. Laissez réduire pour obtenir une sauce onctueuse. Déposez la sauce au creux des assiettes de service préalablement chauffées.

3) Déposez ensuite les raviolis au creux des assiettes. Ajoutez quelques feuilles de basilic, des lanières de saumon fumé et servez tout sans attendre.

A table!

  Petites Notes :

Les ravioles sont un peu plus grosses que mes raviolis « habituels ». C’est pour ça qu’avec la même quantité de pâtes, je n’en obtiens de 70 ou 75 pièces.

Je vous souhaite une jolie semaine pleine d’Amour, de douceur(s) et de gourmandise!

Ne ratez pas le rendez-vous du lundi après-midi sur

la Page Fan de La Cuisine des Anges !

 Prenez bien soin de vous!

Bisous

 Cenwen

   Pour ne rien manquer, n’oubliez pas de vous abonner à la newsletter!

Sauce Hollandaise, Pâtes Fraiches "Maison" et Saumon

Sauce Hollandaise, Pâtes Fraiches "Maison" et Saumon

Sauce Hollandaise, Pâtes Fraiches « Maison » et Saumon

Bonjour, Bonjour 🙂

J’avais prévu un billet plutôt long, avec de nombreuses photos, mais j’ai du changer mes plans et reporter une partie de ce billet pour après les Fêtes. Je me suis coincée le dos la semaine dernière et même si ça commence à être supportable, la station assise (en dehors du canapé où je suis bien calée) est assez pénible. Le gros avantage de la situation, c’est que je profite de câlins de folie de la part de mes deux chatounettes jolies.

Comme vous avez pu vous en rendre compte avec mon premier billet de décembre, je suis partie sur un Réveillon « Petit Budget ». La recette que je vous propose est très classique et j’ai suivi à la lettre mon Curnonsky pour ce qui est de la Sauce Hollandaise.

J’aime cuisiner, mais je ne suis pas une « foodista » et je crois que je ne le deviendrai jamais (d’ailleurs, si un jour vous notez que je dérive sérieusement, je vous demande d’avoir la gentillesse de me lancer ce billet à la tête avec élan et sans ménagement!). Plus sérieusement, j’essaye souvent de créer des recettes originales mais en gardant en tête des critères de prix qui sont assez serrés.

Les temps sont durs et si je me réjouis de voir que certaines peuvent se permettre des folies en matière de cuisine, je sais que pour la plupart d’entre nous (à moins d’être en mode compétition), un sou est un sou et que le nécessaire, voire le vital passe avant le superflu et le « m’as-tu-vu ».

Oui, je sais, je mets encore les pieds dans le plat! Mais vous devez avoir l’habitude depuis le temps que nous nous fréquentons.

Il n’y a pas très longtemps, j’ai lu un article qui m’a fait vraiment plaisir et que je vous invite à découvrir si vous l’avez loupé : Eloge en cuisine de la naïveté (Du Miel et du Sel).

Sans compter, hier soir sur M6, la tête du Chef Christian Etchebest venu parler de la dégustation du foie gras (qu’il prône simplement avec du pain et un tour de moulin à poivre) auquel on a présenté un foie gras à la feuille d’or…M6 replay 100% Mag : Réussir son foie gras (être coincée dans son canapé présente des avantages vu qu’en général, je ne regarde pas la télévision).

Bon et si j’arrêtais de bavarder pour passer aux choses sérieuses?

Le plat est prévu pour 4 personnes.

Je fais mes pâtes moi-même, mais vous pouvez très bien les acheter toute prêtes. Je vous donnerai la recette de base prochainement, et les étapes de fabrication feront l’objet d’un billet illustré comme celui de la Brioche ICI 

Sauce Hollandaise

Curnonsky

« Cuisine et Vins de France »

Editions Larousse 1953

Comme vous pouvez le constatez, j’ai même sorti la saucière 🙂 et pas n’importe laquelle, puisqu’elle me vient de ma Mamy Henriette et qu’elle faisait partie de son « service du dimanche ». Il y avait la vaisselle de tous les jours, mais le dimanche et les jours de fêtes avaient une vaisselle spéciale, sorte de « Saint Graal » que personne n’avait le droit d’utiliser en dehors de ces occasions et que, petite fille, je tremblais de casser.

La recette de la Sauce Hollandaise est un peu délicate, mais très honnêtement, elle vaut la peine qu’on se donne à la faire. Oubliez tout ce que vous connaissez de plus ou moins approximatif (sauces toutes prêtes ou lyophilisées) et découvrez une sauce à l’onctuosité divine, au gôut subtil et à la couleur délicate.

Juste une petite chose : quand je me suis lancée, j’ai juste eu un souci avec le mot mignonette. Et vous? Savez-vous ce que sait? (promis la réponse sera dans la recette ^_^)

Préparation et Cuisson : 25 minutes

Ingrédients :

* 2 cuillèrées à soupe de vinaigre

* 1 pincée de sel

* 1 pincée de mignonette

* 4 jaunes d’oeufs

* 200 grammes de beurre

* 5 cl d’eau froide

* quelques gouttes de jus de citron

Préparation :

La sauce se prépare en partie au bain-marie.

1) Mettez dans une casserole à bords hauts, le vinaigre, le sel et la mignonette (le poivre!). Faites réduire à la valeur d’une cuillère à café et laissez refroidir.

2) Ajoutez l’eau froide, les jaunes d’oeufs (dont le germe doit être retiré [1953]) et 25 grammes de beurre divisé en parcelles. Placez l’ustensile sur un feu très doux, ou de préférence au bain-marie( pour avoir testé les deux, je vous conseille le bain-marie) où la température reste égale. Remuez à l’aide d’une cuillère ou d’un petit fouet et , dès que la sauce commence à épaissir (ce qui indique la cuisson des jaunes), ajoutez zncore 150 grammes de beurre par toutes petites parties à la fois, au fur et à mesure que la partie précédente est bien incorporée.

En faisant cette addition de beurre, ajoutez aussi, trois ou quatre fois, la valeur d’une cuillère à café d’eau froise, ce qui a pour but de prévenir la décomposition de la sauce.

3) Finalement, passer la sauce à l’étamine (tissu à mailles très fines servant au filtrage des liquides) [j’ai sauté cette étape…]. Mettez l’assaisonnement au point, et selon le goût, le relever de quelques gouttes de jus de citron.

Notes :jusqu’au moment d’être servie, cette sauce sera conservée au bain-marie. Le moindre excès de chaleur en provoquerait la décomposition.

Suivant l’état de la sauce, il faut la refroidir avec quelques gouttes d’eau froide ou la réchauffer avec quelques gouttes d’eau bouillante.

Additionnée du jus de deux oranges maltaises [sanguines], la Sauce Hollandaise devient la Sauce Maltaise.

Comme pour tout, c’est un coup de mains à prendre 🙂 Je la fais assez souvent et avec le saumon, c’est l’accord parfait!

Je vous souhaite une excellente semaine!

Prenez bien soin de vous 🙂

Bisou 🙂

Cenwen

© Cenwen 2009 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Bookmark and Share