Dors en paix mon Ange ♥

Dors en paix mon Ange ♥

 

Photo de ma petite chatte Frimousse
○ { ♥ Mon Amour ♥ } ○

Dors en paix mon Ange ♥

 

Mercredi 1er octobre, à 20h00, ♥ Ma Douce ♥, ♥ Ma Tendre ♥, ♥ Mon Amour ♥,  ♥ Ma Frimousse ♥ a fermé ses grands yeux verts et or pour toujours, nous laissant avec un trou béant à la place du cœur.

Je l’ai tenue dans mes bras tout le temps, pendant et encore longtemps après alors qu’elle ne soit déjà plus là. Je ne pouvais pas me résoudre à la laisser toute seule.

Elle s’est battue comme une vraie guerrière, comme ma ♥ Princesse Guerrière ♥, courageuse, indépendante et volontaire. Nous nous sommes battus avec elle mais le cancer a gagné la partie à 3h19 dans la nuit de mardi à mercredi, quand un nodule a percé la peau de sa patte et a causé une mince, mais inguérissable déchirure.

J’ai cru, une dernière fois, que je parviendrais à faire reculer l’échéance. Je l’ai prise dans mes bras et je suis restée avec elle tout le reste de la nuit, gardant sa jolie patoune dans le creux de ma main pour qu’elle ne la lèche pas et ne fasse pas plus de dégâts. J’ai augmenté sa dose de corticoïdes. Je lui ai donné un autre anti-douleur. Je voulais qu’elle dorme sans souffrance.

A 09h30, j’ai appelé le Docteur T. pour lui dire ce qui se passait. Mais je n’arrivais pas à dire les mots. Je savais, mais je ne pouvais pas, je ne voulais pas. J’ai appelé de nouveau, à 11h45 pour prendre rendez-vous, pour le soir, pour quand Jérôme serait là. Frimousse venait de manger, elle se dorait au soleil. Elle est venue nous voir à table, comme chaque midi. Et je voulais encore croire que cette minuscule, microscopique blessure n’était rien.

A 13h00, elle a fait ce qu’elle faisait depuis sept ans. Elle est revenue dans la cuisine. s’est posée devant moi avec ce regard si intense qui m’a toujours donné l’impression qu’elle voyait nos cœurs et nos âmes. C’était le signal que je devais prendre ma tasse de café, laisser tomber ma vaisselle pour me consacrer au câlin du gros dodo de l’après-midi. Nous nous sommes posées, comme toujours, mais pour la dernière fois, devant mon bureau et nous avons fait un câlin comme d’habitude, un grand câlin d’une heure, avec plein de caresses, de bisous doux, de papouilles sur le petit ventre tout chaud, sur sa gorge toute douce et sur son petit menton tout rond. Elle s’est endormie, comme toujours, pour la dernière fois, enroulée autour de ma main et je n’ai plus bougé. Je suis restée immobile, incapable pour une fois de retenir mes larmes.

Dans l’après-midi, elle s’est réveillée. Elle a bu de l’eau fraiche que je venais d’aller lui chercher, selon notre petit rituel à nous deux depuis qu’elle prenait de la cortisone. Je voulais qu’elle boive pour ménager ses reins. Alors je posais une petite goutte d’eau avec le bout de mon doigt sur son joli petit nez. Elle passait sa jolie langue rose dessus, puis buvait dans le bol que je tenais dans mes mains.

Elle est ensuite descendue du bureau pour aller jouer sur le balcon au soleil, comme elle aimait, allongée sur le sol, à se rouler dans les rayons chauds et dorés, pour finir par somnoler les pattes enroulées autour du petit arbre à chat.

Quand Jérôme est rentré, vers 16h30, elle était rentrée et s’était endormie sur le gros coussin sous mon bureau. Nous l’avons regardé dormir, le cœur déchiré, en ayant juste envie de la prendre dans nos bras et de ne plus la lâcher comme si ce fragile rempart pouvait encore tout changer, pouvait encore la protéger de l’inévitable.

J’aurais voulu arrêter le temps, faire que les deux heures qui nous séparaient de l’heure du rendez-vous n’arrivent jamais. Mais, je n’ai pas réussi. Le temps s’est mis à passer trop vite, à s’affoler et nous manquer.

Angélique ♥, ma copine de chats est venue nous chercher. Elle ne voulait pas que nous soyons seuls et à pieds pour ce dernier voyage. Merci ma petite puce 

Le Docteur T. a fait fermer le cabinet. Nous sommes restés tous les quatre. Il ne nous a pas pressé. Il nous a laissé faire à notre rythme, en douceur, tranquillement, dans le calme et la sérénité. Quand nous avons été prêts, il a endormi mon Amour, doucement. Il m’a laissé la garder dans mes bras, tout le temps, pendant et même après. Je lui ai dit que je l’aimais, que je l’aimerai toujours et je lui ai souhaité, comme tous les soirs depuis sept ans, une jolie nuit toute douce, pleine d’Amour et de jolis rêves. Je le fais aussi avec ♥ Chipie   et Tyraël .  Puis, il me la reprise avec beaucoup de douceur, il lui a fermé ses  beaux grands yeux  et m’a aidée à la border dans une jolie couverture toute douce, grise et il l’a emmenée.

Je voudrais lui dire merci. Nous savons que lui et le Docteur P. (qui n’a pas pu être là) s’étaient attachés à Frimousse. Nous les avons vu en moyenne deux à trois fois par semaine depuis six mois. Mais je ne m’étais pas rendue compte de la profondeur de cet attachement et de la peine qu’il  ressentait lui aussi.  ♥ Frimousse ♥  était une petite chatte bien particulière, un ♥ Ange de douceur et de tendresse ♥, intelligente, hyper intuitive et réfléchie, extrêmement intense et câline. Je ne dis pas cela parce que c’est ♥ mon Bébé ♥, mais parce que c’était ce que les gens ressentaient à son contact, en sa présence.

Nous sommes rentrés à la maison, sans elle. Je ne sais pas comment je suis rentrée. Je n’ai que le souvenir de la main de Jérôme dans la mienne et du poids, vide, du panier de transport que je n’ai pas voulu lui laisser.

Depuis, j’avance dans une espèce de brouillard. Par moment, un court instant, je suis en paix. A d’autres, je reste pétrifiée par le vide et ton abscence, tétanisée de douleur et de chagrin … c’est juste l’enfer tellement tu me/nous manques. Je voudrais pouvoir dormir et te retrouver dans mes rêves …

○ { Ma Douce, quand elle nous a adopté en 2007 ♥ } ○
○ { Ma Douce, quand elle nous a adopté en 2007 ♥ } ○

 

Merci mon Ange de m’avoir aimée comme tu m’as aimée.

Merci mon Amour d’avoir toujours pris soin de moi.

Merci ma Douce de n’avoir été qu’Amour, Tendresse et Douceur.

Merci mon Cœur pour tous les moments passés ensemble en Amoureuse.

Merci ma Princesse pour les câlins bras, les câlins dodo, les câlins réveil.

Merci mon Petit Bisou Doux pour tes « miaouh » impératifs pour me guider dans les câlins.

Merci  ma Doudouce pour la Chanson du Petit Chat.

Merci mon Bébé  de m’avoir fait voir le paradis dans tes grands yeux.

Dors bien mon Ange. Fais de jolis rêves tout doux, plein d’Amour et de jolies choses.

♥ ♥ ♥ Je t’aime ma Frimousse  ♥ ♥ ♥

Merci Lydie   et merci Andrée de m’avoir tenu la main depuis des semaines et d’avoir pleuré avec moi.

Merci Sarah pour tes jolis textes ici et en privé qui m’ont donné le courage de verrouiller ma colère pour ne laisser que la Lumière.

Merci à chacun et chacune d’entre vous de m’avoir soutenue ici, sur Facebook et par vos messages publics ou privés.

Publicités

56 réflexions sur “Dors en paix mon Ange ♥

  1. Que dire ? Mes larmes reviennent en lisant ce superbe texte. C’est ce qu’on a vécu mercredi et moi je n’ai pas pu la voir plus en ce dernier jour. Elle restera à jamais dans nos coeurs. Une rencontre incroyable, un petit être qui m’aura marqué et me marquera le restant de ma vie. Merci (je n’ai pas trouvé de mot plus fort) à elle pour tout ce qu’elle m’a apporté et surtout pardon pour ce que je n’ai pas réussi à faire.
    Je t’aime Frimousse, on se retrouvera….

    J'aime

  2. Oh mon dieu, ma Cenwen, comme je suis avec toi en pensées. Les larmes coulent en lisant ton billet comme elles ont coulé lorsque tu l’as écrit. Frimousse est désormais ton ange gardien, elle veille sur toi et Jérôme et sa soeur et son frère.
    D’énormes bisous et des caresses pour Chipie et Tyraël.
    Lylou

    J'aime

  3. Un bel « Au revoir » plein d’émotions. Les larmes coulent à flots en lisant cela, trop de souvenirs communs avec ma belle « Princesse » et mon amour de « Mylady ». Dur, dur de les perdre…! Juste retenir les moments d’amour ♥ !

    J'aime

  4. Je suis sincèrement désolée. Je suis de tout cœur avec toi, et toutes mes pensées sont pour toi et Frimousse. Cette petite boule de poil qui maintenant est devenue une étoile, veille désormais sur toi et tes proches. Gros bisous.

    J'aime

  5. Je ne trouve pas mes mots. Je n’arrive même pas à lire ton message. Les larmes coulent. J’espérais tant que ce jour n’arriverait pas car je savais que la douleur serait immense.
    Courage, courage !!!
    Je vous embrasse tendrement.
    Joëlle

    J'aime

  6. quel bel hommage tu lui fais en parlant avec autant d’amour de l’attachement que vous avez partager
    de tout coeur avec vous dans ces moments bien douloureux
    je t’envoie tout plein de pensées affectueuses

    De sa fourrure blonde et brune
    Sort un parfum si doux, qu’un soir
    J’en fus embaumé, pour l’avoir
    Caressée une fois, rien qu’une.

    C’est l’esprit familier du lieu ;
    Il juge, il préside, il inspire
    Toutes choses dans son empire ;
    Peut-être est-il fée, est-il dieu ?

    Quand mes yeux, vers ce chat que j’aime
    Tirés comme par un aimant,
    Se retournent docilement
    Et que je regarde en moi-même,

    Je vois avec étonnement
    Le feu de ses prunelles pâles,
    Clairs fanaux, vivantes opales,
    Qui me contemplent fixement.

    « le chat » CHARLES BAUDELAIRE
    ..

    J'aime

  7. Bonjour. Inutile de nous dire à quel point tu l’aimais !!! Ton texte d’au revoir et d’hommage est rempli d’amour et de tendresse et les larmes me sont venues ! Certains ne comprendraient pas l’amour voué à un animal pourtant ces petits bêtes ont souvent plus d’humanité et de reconnaissance que les « humains ». Bon courage à toi et pense que de la haut, au paradis des chats, elle veillera toujours sur toi. Cordialement Dominique T

    J'aime

  8. C’est terrible ma pauvre….nous pensons fort à Frimousse qui te regarde de là haut ! C’est d’autant plus dut pour moi que ma Minette a un cancer aussi et qu’elle ne va pas fort !

    J'aime

  9. Mon dieu comme c’est triste de perdre un être aimé , je suis de tout cœur avec vous et vous comprend car j’en ai 3 aussi et on si attache. jevous envoie un peu de soleil dans le cœur pour apaiser un peu votre douleur.
    Bien à vous de Tenerife

    J'aime

  10. Je ne me souviens pas avoir lu si belles paroles et autant d amour voués à un animal… C est toi, chaque jour…. Des mots doux tendres et attentifs pour chacun de nous. Tu es un etre admirable et je te souhaite tout l amour, le courage, le bonheur qui te revient… Tu es touchante et bouleversante… J aurais tant aime etre la aussi pour apaiser ton chagrin. Courage ma belle nous sommes tous de tout cœur auprès de toi.

    J'aime

  11. je ne vous connais qu’au travers votre blog, mais suis de tout cœur avec vous…suis un homme de 66 ans, et vous m’avez rappelé la fin de ma petite chienne Lady qui nous a quitté dans les memes circonstances…et les larmes n’ont pu rester en moi en vous lisant…
    bon courage….

    J'aime

  12. bonjour cenwen, et désolée pour votre frimousse. à la lecture de votre post, j’en ai eu les larmes aux yeux tellement vous avez trouvé les mots justes pour parler de votre chagrin. Le temps n’efface , hélas pas, les blessures d’un être qui nous manque. j’espère que vous trouverez dans nos paroles et écrits , un peu de réconfort.

    J'aime

  13. Petite Cenwen, douce et merveilleuse… la maladie m’a empêchée de répondre à vos si doux si exceptionnels messages… Je vais vous répondre en « perso »… Comme tous ceux qui vous écrivent, et malgré mon âge, je pleure… je pleure avec vous.. J’ai perdu tant de petits trésors, moi aussi. Le dernier, un petit chien trouvé qui est mort la nuit de Noël… L’enfer, c’est l’absence… Et il y a bien longtemps que j’ai perdu la Foi… Mais même sans la Foi, je sens que ce petit bébé qui m’a tant aimée est présent. Oui, Frimousse reste près de vous… Une présence dans l’absence. Vous avez une force exceptionnelle. Vous êtes un être RARE. Le Monde irait mieux si les humains vous ressemblaient. Vous avez une richesse intérieure de géant. Je vous fais plein de bisous, je vous serre dans mes bras comme ma fille.

    J'aime

  14. :- ( Comme je suis triste pour vous. Je suis passée par là aussi, et je comprends votre tristesse. Un aurevoir comme je n’en ai jamais lu. Bon courage…Bien amicalement, @nnie

    J'aime

  15. L’ayant vécu plusieurs fois ,et l’année dernière avec Tigrou,et moi aussi j’ai la chance d’avoir un docteur très humain, je ne peux que savoir ce que tu ressens .Là encore mes larmes coulent…laissons les couler …Frimousse est dans ton coeur pour toujours ♥ bises à vous deux

    J'aime

  16. Courage ma princesse. … frimousse est apaisée et elle veille sur toi de la haut… J ai énormément de peine pour toi, ton superbe hommage M à mis les larmes aux yeux…. plein de bisous de réconfort et de courage

    J'aime

  17. Je suis, moi aussi, très émue de lire ce billet. Ma petite chienne m’a quittée, il y a trois mois, d’une crise cardiaque, après 15 ans de bons et adorables léchouilles d’amour. Je ne l’oublierai jamais pas plus que je n’ai oublié les autres minettes qui ont accompagné ma vie. Si tu veux m’écrire, je suis là et te donnerai mes coordonnées.
    Amitiés.

    J'aime

  18. Je sais ta douleur, je sais le vide et le manque… On n’oublie jamais, mais surtout n’oublie pas que l’amour ne se perd jamais et que tout cet amour que vous avez partagé se propage pour aider ceux qui pleurent.
    Douces pensées pour ton adorable Frimousse et pour vos coeurs tristes, là haut les miens lui ont fait un tendre accueil.

    J'aime

  19. Ma Toute Belle,

    Frimousse peut être très fière de sa maman qui a su trouver d’aussi beaux mots pour lui rendre ce dernier et très émouvant hommage. Je pleure avec toi ta ♥♥♥ Frimousse Chérie ♥♥♥

    Seuls les beaux souvenirs resteront lorsque le temps aura adouci ta peine. Laisse le temps au temps … le deuil se fait ainsi, tout doucement.
    Comme nous nous le disions récemment, Frimousse n’est pas loin, elle est juste de l’autre côté de la porte, tu ne l’as voies pas mais elle est toujours là, dans ton cœur, vous continuez à veiller l’une sur l’autre.

    Et dans mon cœur, je vous mets tous les 3 (Jérôme aussi), pour être au plus près et vous entourer de toute ma fidèle tendresse.

    J'aime

  20. je ne peux retenir mes larmes je connais la douleur, le vide que vous ressentez pour l avoir ressenti si souvent au deces de mes amours j ai toujours eu des animaux a la maison ils nous donnent parfois plus de bonheur que certains adultes !!! je pense tres fort a vous et vous envoie tout mon courage.pleins de pensees sinceres pour vous et votre merveilleuse frimousse . et si je puis me permettre je vous envoie pleins de gros bisous Lilou de Dunkerque

    J'aime

  21. Je vouS souhaite avec du retard car problèmes de santé ,je vous souhaites donc beaucoup de courage et dites vous bien que vous êtes une belle personne et votre bébé vous a beaucoup aimé aussi ,on oublie jamais les animaux qui ont traverser nos vies car ont les a beaucoup aimer ,courage et de tout cœur avec votre famille

    J'aime

  22. Touchée en plein coeur par votre récit. J’ai trois chats. Je vous souhaite beaucoup de courage. Votre blog est plein de tendresse , il est à votre image

    J'aime

  23. Merci d’avoir partagé ce bel hommage à votre petite compagne tant aimée. Il m’a émue aux larmes.
    Je vous comprends d’autant mieux que j’ai perdu mon chien il y a 3 ans. Depuis lors, j’ai de temps en temps l’impression de ressentir sa présence… J’espère que cette consolation vous sera donnée.

    J'aime

    1. Merci ma Belle ♥

      C’est effectivement une belle histoire, comme je les aime !

      Je suis en train d’essayer de remonter la pente …

      Mail suit d’ici à lundi !

      Bisous doux ♥ ♥ ♥

      J'aime

♥ Un p'tit mot fait toujours plaisir :) Un partage aussi :) Merci ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s