Goulasch

Goulasch

Recette traditionnelle hongroise de viande de boeuf mijotée aux épices
Goulasch

Goulasch

Bonjour,

Dès l’enfance j’ai eu la chance de pouvoir goûter à une cuisine cosmopolite. Sur la table familiale, il y avait bien sûr les plats traditionnels et les recettes familiales. Mais pas seulement 🙂

Nous habitions à l’époque en Allemagne et au gré des rencontres et des amitiés que nouaient mes parents, d’autres cultures entraient à la maison, et des plats nouveaux arrivaient et enrichissaient notre table.

En dehors de la cuisine française, dès le plus jeune âge, j’ai eu le bonheur de découvrir la cuisine chinoise, marocaine, libanaise, allemande, russe, italienne, espagnole et j’en oublie certainement.

Le Goulasch est entré chez nous en 1974. Cette date, je ne risque pas de l’oublier, puisque c’est l’année de naissance de mon dernier petit frère. Son parrain était marié à une jeune femme adorable et pleine de fantaisie, Isabel, qui est malgré toutes les années, restée une fidèle et grande amie. C’est elle qui nous a fait découvrir (entre autres) les saveurs du goulasch plat typiquement hongrois.

Nous sommes rentrés en France vers 1976, et chaque fois que Maman voulait faire un Goulasch, Isabel  lui envoyait les épices car en France, pas il n’y avait pas moyen de trouver le mélange qui convenait…

Je n’avais pas mangé ce plat depuis une bonne quinzaine d’années et c’est en feuilletant les carnets de cuisine de Maman que je me suis rappelée que j’aimais beaucoup ce plat mijoté.

Un petit tour sur Google et je suis arrivée sur le site de Meuse Epices  où j’ai trouvé le mélange parfait! Mais pas uniquement 🙂

J’ai littéralement craqué… près de 300 épices, herbes et mélanges  sont proposés sur ce site. Non seulement la plupart des mélanges sont effectués par l’Artisan, mais les quantités sont bien adaptées (pas de trop grands sachets et des emballages souples qui se referment pour conserver toutes les saveurs) et des prix tout doux ) y compris sur un produit comme la Fève Tonka.

Dans mon dossier sur les huiles essentielles et les arômes naturels, je vous avais promis de partager mes bonnes adresses, je tiens parole:)

Prêt(e)s?

A vos tabliers!

Petit Livre dessiné utilisé comme icône de la section Source d'une recette  Source : carnet de recettes familial – Maman

Temps de préparation : 25 minutes

Temps de cuisson : 2 heures à feu doux

Petite balance dessinée utilisée comme icône pour indiquer la section Ingrédients d'une recette  Ingrédients pour 4 personnes

* 1kg de viande de bœuf (collier et macreuse en ce qui me concerne)

* 4 beaux oignons

* 4 tomates bien mûres

* 1 joli poivron rouge bien charnu

* 2 gousses d’ail

* 25 grammes d’épices à Goulasch (soit un sachet)

* 1 cube de bouillon de bœuf

* huile, beurre

Petit tablier rose dessiné utilisé comme icône pour indiquer la section Préparation en étapes d'une recette  Préparation

1) Découpez la viande en petits dés de 1,5 cm.

2) Épluchez les oignons et coupez-les en fines tranches, puis en petits carrés. Épluchez l’ail et hachez-la finement.

3) Lavez le poivron et les tomates, puis coupez-les aussi en petits dés. Pour le poivron, pensez à retirez les filaments blancs et les petites graines.

4) Dans une grande casserole, faites chauffer l’huile et mettez la viande à revenir sur toutes ses faces jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Réservez-la sur un plat. Jetez la graisse.

5) Dans la même casserole, faites fondre un peu de beurre et faites revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient dorés et translucides.

6) Ajoutez la viande, les tomates, le poivron, l’ail, le bouillon cube, les épices. Couvrez d’eau au ras (pas plus). Mélangez bien. Posez un couvercle un peu à cheval sur la casserole et laissez mijoter deux heures en remuant régulièrement.

Personnellement, j’ai préparé mon plat le samedi après-midi pour le dimanche : c’est encore meilleur quand c’est réchauffé à feu doux, sans couvercle, ce qui permet à la sauce de réduire pour devenir onctueuse à souhait. Si vous ne passez pas par cette étape, vous pouvez lier la sauce avec une cuillère à soupe de maïzena ou de farine.

Bon appétit 🙂


Petite assiette dessinée utilisée comme icône pour indiquer la section Autres plats dans une catégorie  D’autres Recettes du Monde

Aubergine à la Grecque

Boulettes de Poulet aux Aubergines et Tzadziki au Basilic

Duo d’Aubergine et de Tomates

Colombo

Goulash

Œufs à l’Écossaise

Je vous souhaite une jolie semaine pleine d’Amour, de douceur(s) et de gourmandise!

 Prenez bien soin de vous!

Bisous

 Cenwen

  N’oubliez pas de vous réabonner à la newsletter!


Publicités

45 réflexions sur “Goulasch

  1. Chez nous, c’était essentiellement de la cuisine française, bien de nos campagnes.C’est sans doute pour cela que j’ai beaucoup de mal à « diversifier », à inclure les épices mais ça vient petit à petit.Par contre, le goulash, je l’ai découvert il y seulement 3/4 ans mais j’adore.Le tien à l’air délicieux.Bisous et bonne journée.

    J'aime

  2. moi qui adore les épice j’en ai une collection qui commence à être impressionnante 😉 je vais allez faire un tout merci beaucoup pour cette adresse ton goulasch m’à l’air trop bon !!! bisous sandra

    J'aime

  3. Bonjour. Je suis très angoissée à l’idée du rôle que vous voulez bien me donner « gouteur ». Il va falloir que je remonte à mon enfance et souvenez vs j’ai tuite ans (donc c’est avant-hier)D’un bon pas je vais faire un goulash dimanche. Je vs en reparlerais ainsi que de ma journée de demain car je pars au marché de Vintimille…j’adore!!!

    J'aime

  4. Cette couleur brun orangé si appétissante, cette sauce si onctueuse, la viande qu’on devine fondante … ton goulash est une merveille ! Et tu l’as si bien raconté. Merci pour ce partage de tes souvenirs culinaires.

    J'aime

  5. l’histoire d’amitié et d’amour autour de la table est si belle que cela donne envie de partager ton goulash en famille et entre amis… merci pour la bonne adresse pour les épices

    J'aime

  6. Coucou ! Tu viens de faire rejaillir quelques souvenirs d’enfance, c’est ma grand-mère qui en faisait de temps en temps. IL faut que je me replonge dans son cahier de cuisine, car je ne pensais pas que c’était des épices spécifiques. Peut être qu’elle a noté le mélange… Bisous et bonne journée !

    J'aime

  7. Bonsoir CenwenJe ne connais malheureusement pas le goulash, mais vu les ingrédients je dois aimer.Je vais chauffer l’imprimante !Bonne soirée à toi et gros bisous. Marishka

    J'aime

  8. Voilà une recette que j’ai aimé lire!!! et en apprendre un peu plus sur toi! J’aime et j’adore tout ce qu’il y a autour de la cuisine, les liens, les décisions, les partages, les rencontres, le tissu social, les coutumes, les cultures! Merci pour ce partage!

    J'aime

  9. bonjour moi j ai la chance d avoir une maison en hongrie et j ai la chance de pouvoir ramener autant d epices que je veux! ma maman habitant la bas j essaie d y aller regulierement! mais ma recette n est pas tout a fait comme la tienne mais la tienne n est pas mal non plus! bonne journée

    J'aime

    1. Bonjour Marcelle 🙂

      Merci pour votre gentil petit mot et pour votre appréciation sur ma recette 🙂 Je l’ai faite de mémoire et je sais qu’elle n’est pas exactement identique à l’originale 😉

      Je vous souhaite un doux week-end !

      Cordialement,

      Cenwen

      J'aime

♥ Un p'tit mot fait toujours plaisir :) Un partage aussi :) Merci ♥

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s